Louis Alix – 1909-1984 (Sculpteur)

Louis ALIX est né en 1909 à Valognes, rue Saint-Malo. Il était le quatrième d’une famille de cinq enfants. A la sortie de l’école primaire, il entre comme apprenti chez le serrurier Desmares, rue des religieuses. Cultivant un goût particulier pour les arts plastiques, il se rend à Paris pour suivre les cours de l’école supérieure de dessin de la rue Montparnasse. Il intègre l’atelier du sculpteur Georges Achard, où il côtoie Antoine Bourdelle, Paul Belmondo ainsi que l’italien, Alfredo Pina. Au Salon d’Hiver de 1936, il reçoit le prix du « Lauréat de la ville de Paris ». Il s’installe rue de la Convention, dans l’atelier du peintre Maurice Utrillo mais, en 1940 sa carrière est interrompue par l’invasion allemande. Il reprend alors son métier de serrurier et intègre le réseau de résistance « Les Ardents » de Roger Lazard. Le 2 janvier 1942, un entrefilet paru dans “Le Journal de Valognes” annonçait l’enlèvement de son buste de Barbey d’Aurevilly, destiné à la fonte.

Après la libération, il réalise à Valognes quelques commandes privées mais choisit en 1954 de partir pour l’Amérique Latine. Il s’installe alors à Montevideo où il exécute un buste de Mermoz destiné à l’aéroport de Carracasco (Uruguay)  ainsi que des statues inspirées de son Cotentin natal. Il revient en France en 1964 mais ne rejoint Valognes qu’en 1979, où il passe les cinq dernières années de sa vie.

Personnages illustres